Article de Jutta Lenze – La Pruche, un arbre millénaire!

La pruche

Par Jutta LENZE

« QUAND LE SOUFFLE DE L’UNIVERS
INSPIRE LA FEMME DANS SA RÉALISATION SUR TERRE »

« Je suis le tout,  je suis le rien, je suis la matrice du souffle divin… »
p

Ainsi commence le récit de la pruche, cet arbre millénaire appartenant à la famille des conifères qui a choisi sa terre d’accueil dans les grands espaces du Canada, là où le souffle du Prâna reste encore assez intact et pur.

Et voilà déjà en quelques mots que la plante nous livre la quintessence de son esprit, de sa nature divine.

Elle poursuit : « ….je suis la muse du créateur, ma présence apaise, accueille, écoute et tempère… ».

En effet, le souffle de la pruche nous ramène au souffle originel de la matrice de l’univers, cet espace qui accueille et qui reçoit, plein de vacuité et d’espoir, contenant également la semence de tous les possibles et des êtres en devenir.

Ainsi, à travers son parfum, la pruche nous invite à rentrer dans sa/cette dimension où les frontières du mental tombent pour laisser la place à une dimension plus vaste, riche et complète de notre existence.

« …car ton corps et ton esprit ont déjà depuis longtemps compris, ce que ton égo ne peut pas encore admettre, le sens véritable de ton existence ne réside pas dans le faire – mais avant tout dans l’être ».

Nous voilà au cœur d’une énergie – d’une attitude féminine qui précède tout acte de création quel qu’il soit. Ainsi, pour boire à la fontaine de ce mystère, il faut d’abord savoir se poser, se laisser respirer, rentrer dans un état d’être  et faire le vide avec le monde des idées et des concepts.

Savoir aussi  par moments « abandonner toutes ces choses ‘importantes’ de la vie sur terre (y compris sa propre « importance… son égo » afin de pouvoir toucher à l’essentiel de son Etre au-delà de nos rôles et des conventions sociales.

Dans un monde où nous confondons le faire et le paraître avec la qualité d’être, la Pruche nous ramène à l’essentiel, au souffle de la vie, à son origine.

Le monde actuel  et l’être humain souffrent  d’asphyxie – d’une certaine saturation. Le temps du nettoyage est arrivé –nécessaire pour qu’un nouvel élan de vie puisse émerger.

Via son huile essentielle, la pruche nous permet de nous reconnecter à cette force originelle qui réside au cœur de chacun de nous et que nous pouvons réactiver  à chaque instant. Inspirer – se régénérer, expirer – se purifier et relâcher, se laisser bercer, traverser par le rythme – la pulsation du souffle de la vie.

« Je respire donc je suis,  c’est l’essence de la VIE – et cela suffit ! » conclue la pruche, « sans but ni pensée – plus rien à chercher, car tout y est, a toujours été ! »

Dans ce sens, la pruche nous initie à l’art de la méditation sur le chemin de notre dimension spirituelle.

A l’instar de l’arcane de la Papesse du Tarot de Marseille, elle est en relation avec  les mondes subtils – portant en elle  le mystère de la genèse.

Inhaler le parfum de la pruche, c’est s’approcher avec chaque respiration de notre propre genèse et ce pourquoi nous avons été créés, porteurs d’un destin unique qu’elle nous invite à épouser et à réaliser.

En méditation olfactive : diffuser l’huile essentielle de Pruche en appliquant quelques gouttes de son essence sur différents supports : kleenex, testeurs à parfums, la paume de la main, poignets… Pratiquer de profondes respirations, inhaler sa fragrance aussi bien par le nez que par toute la surface de la peau, du cuir chevelu, la membrane de chaque cellule…

Jutta LENZE
Heilpraktiker – Aroma – et Massothérapeute – Conférencière – Formatrice
Auteure de : « Huiles Royales – Huiles Sacrées » et « Les huiles essentielles féminines »
aux  éditions ‘Le Mercure Dauphinois’

www.terredessences.com
De France : 06.72.19.37.53
Du Canada : 011.33.6.72.19.37.53

2018-06-29T17:39:15+00:00