Info-Verte juin 2017 – Introduction à l’aromathérapie

Introduction à l’aromathérapie

 Par Sylvie Mireault, Naturopathe-Herboliste


Peut-être rêvez-vous de soigner vos proches en vous créant une trousse de famille avec quelques huiles essentielles? Leurs vertus innombrables ne cessent de nous émerveiller. Sans pour autant devenir thérapeute, on découvre de nouvelles façons de les utiliser à mesure quel’on tente d’innover en explorant divers usages. Ainsi l’aromathérapie devient familière à travers toutes nos activités, en parfumant la maison, en s’amalgament à nos repas et à nos produits de beauté, dans notre bain et jusque sur la taie d’oreiller. En fait, on s’est servi de tout temps de l’aromathérapie, nos ancêtres purifiaient leur demeure avec le giroflier… (On fabrique d’ailleurs encore des boules odorantes en enfonçant des clous de girofle dans une orange). Vous connaissez aussi sans doute les anciens flacons de camphre que l’on utilise toujours de nos jours en cas d’évanouissement…

Pour fabriquer des HE, on choisit un organe (fleurs, feuilles, racines…) d’une plante aromatique pour en extraire l’essence par un procédé de distillation, ou d’expression dans le cas des zestes de citrus. Au moment de la décantation, on recueille l’hydrolat contenant une petite quantité d’essence et d’usage très sécuritaire, fort utile en interne. Mille et une recettes peuvent s’utiliser facilement avec une fabrication maison : huile ou de sels de bain, parfum d’intérieur ou corporel, lotions pour la peau ou pour les cheveux, boissons rafraichissantes ou desserts exquis, grogs et sirops…

On pourrait constituer une petite trousse pour la maison ou le voyage avec ces 6 HE :

  • Arbre à thé : antibactérienne, antivirale (infections, mycoses, démangeaisons)
  • Basilic tropical : antispasmodique (digestion, douleurs des règles, nervosité)
  • Cyprès: décongestionnante veineuse et lymphatique (jambes lourdes, cellulite)
  • Eucalyptus citronné: anti-inflammatoire (douleurs musculaires, arthrite)
  • Géranium bourbon: hémostatique (saignements), cicatrisante (dermatoses)
  • Menthe poivrée: stimulante digestive, antalgique (nausées, migraine, chocs, piqûres)

À titre d’exemple, voici quelques suggestions d’utilisation d’HE ou d’hydrolats :

  • Irritation des yeux: 1 c. à soupe d’hydrolat de Camomille romaine dans un litre d’eau à utiliser en compresse.
  • Hypersudation des mains et des pieds : appliquer localement 1 ou 2 gouttes de Cyprès et 1 ou 2 gouttes de Géranium rosat.
  • Décalage horaire: étendre sur l’intérieur des poignets quelques gouttes du mélange :

7 gouttes de Lemon-grass, 5 gouttes de Romarin à cinéole, 3 gouttes de Benjoin, 2 gouttes de Menthe poivrée dans 3 c. à soupe d’HV de Macadamia au besoin.

  • Anti-moustique : diffuser quelques gouttes de cette préparation : 20 gouttes de Lemon-grass, 20 gouttes d’Eucalyptus citronné, 20 gouttes de Géranium bourbon, 10 gouttes de Lavandin, 5 gouttes de Clou de Girofle.
  • Jambes lourdes: masser légèrement la voute plantaire, la cheville puis la jambe en utilisant quelques gouttes de ce mélange : 10 gouttes de Romarin à cinéole, 10 gouttes de Cyprès ou de Cèdre de Virginie.
  • Raideur de la nuque, torticolis : masser les muscles cervicaux et dorsaux avec quelques gouttes du mélange : 5 gouttes de Ravensara, 10 gouttes d’Eucalyptus citronné dans 20 ml d’HV de Millepertuis.
  • Soin régénérant pour le corps : incorporer 60 gouttes de Géranium Bourbon et 40 gouttes de Bois de rose dans 250 ml de lait corporel neutre.
  • Jus dynamisant et rafraichissant: 1 kl d’oranges, 1 citron, 1 pamplemousse, 1 goutte de Mandarine verte, 1 c. à soupe d’hydrolat de Menthe poivrée.

N.B. : Les huiles essentielles étant très concentrées, il est important de connaître leurs contre-indications. Bien-sûr on n’utilise jamais d’HE dans les yeux. Les hydrolats sont sécuritaires en usage interne.

Les possibilités de l’usage des huiles essentielles sont immenses. Il suffit de quelques gouttes seulement pour agrémenter vos plats préférés, embaumer votre maison, éloigner les insectes piqueurs, dorloter votre peau, calmer vos angoisses et améliorer votre santé. En somme, pourquoi s’en passer ? Elles sont si précieuses et réellement essentielles…

Pour en savoir plus, venez à cette soirée d’Initiation à l’aromathérapie animé par Claudie Gagnon :

2017-08-15T18:23:47+00:00